Un peu d'histoire...


1893 Création d'un comité de l'Union des femmes de France (UFF) à La Garenne-Colombes pour l'organisation d'un hôpital auxiliaire de guerre, le secours aux infortunés et aux victimes de catastrophes.

1914 Installation d'un hôpital auxiliaire de 100 lits dans le groupe scolaire Sartoris, dont les services sont assurés par les bénévoles.

1939 Mise en place d'un comité d'aide aux mobilisés puis aux prisonniers de guerre.

1943 Interventions des secouristes du comité aux côtés des pompiers pour rechercher et transporter les survivants des bombardements.

1945 Le comité UFF devient par décret un comité de la Croix-Rouge Française et poursuit ses actions de secourisme. Des cours sont ouverts au public pour l'obtention du Certificat de secouriste.

1959 Fondation d'un groupe d'action sociale au sein du comité, pour aider les personnes âgées en organisant goûters et distribution de colis.

1968 Le comité se dote de son premier véhicule de secours grâce aux fonds récoltés par l'organisation de bals et de concerts à la Garenne.

1971 Le secourisme s'adapte aux exigences des temps modernes et le premier réseau de secours urbain, précurseur du Centre 15, voit le jour, avec la participation active des secouristes.

1974 Le comité Croix-Rouge de La Garenne se structure avec la nomination d'un président et d'un directeur des équipes secouristes.

1976 Acquisition d'un nouveau véhicule de secours grâce aux donateurs locaux et à une subvention de la municipalité.

1977 Organisation de plusieurs « Dîners Spectacles dansants » pour trouver les fonds nécessaires à l'action du comité.

1982 Patrice, secouriste à La Garenne-Colombes, reçoit des mains du maire le « leg Bohn » en récompense de son dévouement.

1984 Inauguration d'un nouveau local attribué par la Municipalité, situé à l'école Voltaire (un lieu hautement symbolique, où avait été installé l'hôpital auxiliaire militaire en 1914).

1985 Signature d'une convention de jumelage entre les comités Croix-Rouge Française de La Garenne-Colombes et de Wangen-Im-Allgaü en Allemagne.

Cérémonie de Jumelage, mairie de La Garenne-Colombes.

Cérémonie de Jumelage, mairie de La Garenne-Colombes.


1986 Deux enfants garennois partent en séjour aux sports d'hiver pour la première fois grâce à l'aide de la Croix-Rouge, dans le cadre d'une opération nationale organisée par TF1.
Jean-Claude et Nathalie, secouristes à La Garenne, reçoivent à leur tour le « leg Bohn ».

1986-1987 Les secouristes de La Garenne participent aux missions de secours lors des vagues d'attentats à Paris. Ils interviennent également pour donner des repas aux personnes démunies au moment des grands froids, avec le concours du CCAS, de la Conférence Saint-Vincent-de-Paul et du Secours Catholique.

1988 Les secouristes de La Garenne-Colombes participent à l'aide humanitaire pour les sinistrés des inondations de Nîmes et du tremblement de terre en Arménie.

1989 Un secouriste garennois fait partie du premier convoi routier en Roumanie pour apporter du matériel aux hôpitaux et prêter un soutien logistique à la population roumaine, aux côtés du CICR.

1997 Les secouristes interviennent pour assurer la sécurité du public lors des Journées mondiales de la jeunesse, parmi 600 secouristes venus de 44 départements français.

1998 1 390 interventions sont effectuées par les 900 secouristes Croix-Rouge présents lors de la coupe du monde de football.

2000 Le Comité devient délégation Croix-Rouge, en accord avec les nouveaux statuts de l'association. La délégation met en ligne son premier site Internet.

2001 234 élèves de sixième du collège « Les Vallées » sont initiés aux premiers secours.

2002 Inauguration d'un nouveau local mis à disposition par la municipalité, 168 rue des Champs Philippe. Dans le cadre du Téléthon, la Croix-Rouge de la Garenne-Colombes lance un défi : « 24 heures de massage cardiaque » et récolte des dons au profit de l'AFM (Association française contre les myopathies).

2005 En complément de ses activités de secourisme, la délégation nomme un directeur des actions sociales.

2006 Les bénévoles organisent les premières collectes de vêtements chauds et mettent en place des maraudes d'hiver pour venir en aide aux sans-abris. Un atelier créatif est ouvert pour lutter contre l'isolement des personnes âgées et favoriser l'entraide.

2007 Les bénévoles organisent des visites régulières aux patients de la clinique Lambert atteints de cancer. Ils deviennent membres actifs de la commission des usagers de la clinique.

Mise à jour le Mercredi 24 Février 2010  
French English German Italian Portuguese Russian Spanish